Doux moments de vie | mars 2017

doux_moments_photo

Vie privée et blogosphère, la frontière entre les deux est souvent minime et parfois, j’ai peur de trop en dire, d’en dévoiler trop et de perdre cette intimité et cette bulle que je chéris tant. Pourtant, depuis quelques semaines, j’ai eu envie d’écrire des articles un peu plus personnels et de partager avec vous les doux moments et les petites découvertes qui rythment mes mois. J’adore lire ce type d’article plein de douceur et de joie de vivre (je pense notamment à ceux des copines Célia et Julie), car ils mettent tout simplement du baume au cœur et dessinent sur mon visage un doux sourire.

Le mois de mars a justement été riche en événements puisque mes cours se sont enfin terminés et que mon stage a commencé. Vous imaginez mon enthousiasme ! Seulement, les semaines se sont enchaînées à une vitesse folle. Passer de quelques heures de cours à 35h par semaine, ce n’est pas anodin mine de rien ! Ce n’est pas si facile de devenir adulte. C’est un tout autre rythme à prendre et la fatigue a souvent eu raison de moi. Pour retrouver un semblant de quotidien, je me suis rattachée à tous les moments plein de douceur auxquels je ne faisais pas forcément attention auparavant : les jolies fleurs dans la rue, le chant des oiseaux, les gourmandises…

doux_moments_gourmandises

Mars a tout d’abord été l’occasion pour moi de renouer avec la lecture. Avec mes deux heures de trajet par jour pour me rendre au travail, j’ai parfaitement le temps de lire quelques chapitres. J’ai justement adoré le livre Léon et Louise d’Alex Capus : l’histoire de deux âmes-sœurs qui se perdent et se retrouvent tout au long de l’histoire. Allez savoir pourquoi, cette histoire m’a vraiment touchée… Mon petit cœur d’artichaut était parfois si serré que je ne pouvais pas m’arrêter de lire. J’ai également presque terminé le premier tome de La Passe-Miroir, Les Fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos, dont l’histoire et les personnages me plaisent de plus en plus. C’est simple : je dévore ce livre et compte bien acheter la suite dans les jours à venir !

Avec le retour des beaux jours et l’arrivée du printemps, je n’ai pas arrêté d’utiliser mon reflex (un Pentax Kr) pour tenter de l’apprivoiser de plus en plus chaque jours. Les joies de la photographie m’ont ainsi donné envie d’investir dans du matériel photo. C’est très simple, en plus d’outils pour nettoyer mon capteur (je l’ai nettoyé comme une grande, j’étais si fière !!), j’ai aussi craqué pour un nouvel objectif : un 50mm. Ce dernier est juste parfait pour faire de jolis flous en arrière-plan. Mes photos ne sont toujours pas parfaites mais ce sont justement ces petites imperfections qui me plaisent. Avec ce nouvel objectif, je suis tombée amoureuse des petits détails de mon quotidien et il en faut parfois peu pour que je dégaine mon appareil.

doux_moments_dessin

Au fil des mots et des douceurs qui me viennent à l’esprit, je me rends compte que ce mois a été assez créatif ! Car je n’ai pas seulement retrouver les joies de la lecture et de la photographie. Oui, je me suis également remise à dessiner. Depuis mon adolescence et même ma plus tendre enfance, le dessin a toujours eu tendance à me calmer et à me canaliser. Je suis tellement concentrée lorsque je dessine que j’oublie tous mes petits soucis. En ce moment, je voue une réelle passion pour les petites huîtres trop curieuses d’Alice au Pays des Merveilles et je ne peux pas m’empêcher de les dessiner. Elles sont si mignonnes et innocentes !

Oh et sinon, j’ai adopté ma première plante ! Une petite Piléa ❤️

Comme cela fait du bien de lâcher prise.

Des bisous !

 

Marie-Gabrielle

Etudiante en traduction et communication, 22 ans, amoureuse de la vie et de la nature, (très) grande gourmande, cinéphile et sérievore. Et toujours en quête de zénitude, gratitude et plénitude.

3 mots doux sur “Doux moments de vie | mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *